.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 here we go again. || with Aaron L. Dawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
“Invité”



MessageSujet: here we go again. || with Aaron L. Dawson   Mar 20 Mar - 10:44

Aaron L. Dawson & Dorota A. Mrozinski

Le jour venait à peine de se lever sur Manhattan que la jeune polonaise était déjà entrain de traîner dehors. Aujourd’hui, elle avait réussit à obtenir un jour de congés au prés de son patron. Chose qui lui paraissait étonnante à vrai dire, étant donné la relation plutôt tendue qu’elle a avec. Dorota ne l’appréciait pas vraiment et cela était réciproque. Peut-être voulait-il juste une journée de paix sans l’avoir dans les pattes? C’est bien possible. Enfin, elle n’allait pas s’en plaindre non plus. Néanmoins, ce qu’elle attend le plus, c’est le jour où elle aurait la possibilité de quitter son boulot et de vivre sa vie de vilaine complètement. Comme le matin les rues étaient plutôt vides, Dorota en profitait pour utiliser son pouvoir de super vitesse n’importe quoi. Pour le moment, elle n’a pas vraiment peur. Qui pourrait l’attraper? Et puis, le civil qui la verrait se demanderait probablement s’il est encore entrain de rêver & passera son chemin. Les heures passaient et elle avait déjà fait plusieurs aller-retour, entre chez elle & les rues de Manhattan. Maintenant, il faudrait qu’elle commence à se calmer un peu, ce qu’elle fit. Malgré, les balades qu’elle avait faites auparavant, Dorota ne savait pas quoi faire. Et oui, c’est ce qu’il arrive quand on vit au jour le jour, sans planifier quoi que se soit. Mais attendez deux secondes… Au loin, elle vit une silhouette d’homme. Elle rapprocha un peu plus, ce qui lui permit de dire qu’il était de taille moyenne, cheveux bruns, plutôt jeune. Enfin pour l’instant, il était de dos donc Dorota ne pouvait pas trop de faire de conclusions. Surtout qu’elle n’aime pas avoir tord. La jeune polonaise regarda autour d’elle si beaucoup de personnes s’y trouvaient. Il y en avait pas mal mais bon ils semblaient plus obnubilés par leurs petits soucis personnels. Elle usa de son pouvoir pour se positionner devant le jeune homme.

« Woh, doucement ne me fonce pas dessus, non plus » dit-elle d’un ton un peu sournois.

Que peut bien faire, un écolier dans le quartier financier de Manhattan? Ne devrait-il pas plutôt être en cours entrain d’apprendre à contrôler ses pouvoirs? Ou bien peut-être est-il vraiment entrain de tomber du côté du mal? Un futur supervilain en plus, ne ferait pas de mal à cette grande ville des États-Unis.

« Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu ne devrais pas être en cours ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
“Invité”



MessageSujet: Re: here we go again. || with Aaron L. Dawson   Mer 21 Mar - 6:18

Dorota Ҩ Aaron
« Dit, tu te souviens de ce qu'on a fait ensemble ? On remet ça ? Un vol, un simple vol parce que j'ai pas le choix et que ça te plait... »


Aaron évolué dans Manhattan, il avait une nouvelle mission à accomplir, une mission qui incluait du vol. Allez savoir pourquoi sa petite-amie qui le manipulait avec aise avait décidé de s’octroyez un bijou de plus. Il la détestait, il la haïssait pour tout ce qu’elle lui faisait faire. Ce matin-là, elle l’avait coincé contre son casier avec son sourire et elle lui avait caressé la joue avant de lui voler un baiser et de lui demander de lui rendre ce service. Il avait donc finit ses cours et il se diriger vers l’hôtel où était entreposé le bijou. Le bijou en question appartenait à un anglais, un Lord anglais de grande renommé qui avait loué une chambre dans le dit hôtel avec un coffre fort. Et il savait très bien pourquoi elle lui avait confié cette mission, tout simplement parce qu’il avait pour amis un des fils de ce Lord. Oui, avoir un père super héros aidait pour les relations. Ainsi, il avait fait les meilleures écoles d’Angleterre avant d’atterrir à Supernova pour mieux maitriser ces pouvoirs. Il avançait donc dans les rues de Manhattan en se demandant bien ce qu’il pourrait faire pour réussir à voler ce bijou. Finalement, il avait une ébauche de plan quand une jeune fille déboula devant lui et qu’il manqua de lui rentrer dedans. Oups, oui enfin ça il l’aurait pensé s’il n’avait pas reconnu Dorota, une amie à sa petite-amie. Il connaissait son talent de se déplacer à la vitesse de la lumière voir plus. Il l’observa avec un sourire, finalement son problème allait peut-être se simplifier. Il se passa la main dans les cheveux en l’écoutant, ne pas lui foncer dedans ? Faudrait déjà qu’elle arrête de surgir comme ça devant lui. « Je veux bien ne pas te foncer dedans, mais alors ne t’arrête pas devant moi comme ça…surtout que c’est assez déstabilisant… » Oui, imaginez un instant, vous êtes tranquillement en train de marcher et là quelqu’un déboule devant vous et s’arrête. Vous lui rentrez forcément dedans et puis vous vous y attendez pas alors forcément ça vous rends bizarre ou du moins vous avez une impression bizarre. Il sourit, il aimait bien Dorota même si c’était une vilaine et qu’elle n’hésiterait pas plus tard à faire de lui un vilain ou alors à lui planter un couteau dans le dos s’il devient un héros. Mais bon loin de là, ses pensées macabres, il lui fallait pour l’instant trouver un bijou et il avait un plan parfait qui se prêtait à la situation. Il haussa un sourcil quand elle lui demanda ce qu’il faisait ici, bah quoi ? Il pouvait pas errait tranquillement dans Manhattan ? Bon, ok, il devrait être en train de s’entraîner à maitriser ses pouvoirs mais ce n’était pas spécialement ce qu’on lui avait donné comme mission. Il fit un petit sourire à la vilaine, car oui s’en était une. « Deux questions…rien que ça. T’es devenue flic maintenant ? Enfin, non je n’ai pas cours et une certaine personne veut que je rende visite à un ami pour lui piquer un de ses bijou…Et toi t’es en congé ? Non parce que si tu veux je peux te présenter à mon ami… » Suicidaire ? Oui, il l’était un peu, mais d’un autre côté il allait avoir besoin d’elle pour son plan et puis il l’aimait bien au fond même si elle restait une vilaine.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
“Invité”



MessageSujet: Re: here we go again. || with Aaron L. Dawson   Mer 21 Mar - 17:15

Aaron L. Dawson & Dorota A. Mrozinski

« Je veux bien ne pas te foncer dedans, mais alors ne t’arrête pas devant moi comme ça…surtout que c’est assez déstabilisant… »

Ouais ben, il n’y a pas non plus cinquante solutions pour qu’il la remarque. Enfin, elle aurait pu s’époumoner à crier son prénom mais ce n’est pas vraiment son genre. Et puis, maintenant, elle a capté son attention, ce qu’elle voulait.

« Tu sais même s’il n’y a pas grand monde dans cette rue, ce n’est pas pour ça que je vais en profiter pour crier ton prénom. Et puis, ils sont tous occupé à vivre leurs petites vies, alors autant utilisé ma capacité. »

Après qu’elle eu dit ces quelques mots, le jeune homme repris la parole pour lui poser des questions à son tour.

« Deux questions…rien que ça. T’es devenue flic maintenant ? Enfin, non je n’ai pas cours et une certaine personne veut que je rende visite à un ami pour lui piquer un de ses bijou…Et toi t’es en congé ? Non parce que si tu veux je peux te présenter à mon ami… »

Dorota devenue flic ? C’est peu probable. Surtout quand on sait de quel côté où elle se situe. La jeune polonaise apprécie beaucoup la personne dont parle Aaron. Elle avait presque les mêmes idées qu’elle et particulièrement la même vision du monde apparemment. Bizarre qu’on n’est pas cours quand on ne contrôle pas totalement ses pouvoirs. Un bijou ? Qu’elle sorte de bijou ? Un truc tout gros qui en vaut la peine ou tout petit truc en toc que n’en vaut pas. Si Aaron avait besoin de Dorota, il pouvait lui demander directement, elle ne va pas le manger non plus. En plus, il est trop jeune pour elle & elle préfère les hommes plus vieux qu’elle. Peut-être qu’au lieu de tergiverser, elle pourrait lui répondre, non ? Parce qu’une conversation sans échange n’en est pas une.

« Je ne crois pas devenir flic un jour. Je n’ai pas envie de traîner avec les personnes qui risquent de m’arrêter à tout moment de la journée. Enfin, je ne suis pas suicidaire, quoi. Ta ‘petite amie’ ? Je me trompe ? En congé, non pas vraiment. J’ai juste tué mon patron parce que j’en avais marre de mon boulot & je me suis dis que j’allais faire un petit tour. Enfin non, je rigole, je suis bien en congés. Donc tu as besoin de mon aide, n’est-ce-pas? » dit-elle en souriant. « Tu sais être de l’autre côté n’est pas si mal que ça, on s’y ennuie moins. Crois-moi. »

Elle attendit qu’il réponde. Dans le cas où, il répondra positivement, les deux jeunes seraient obligés de réfléchir à un plan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
“Invité”



MessageSujet: Re: here we go again. || with Aaron L. Dawson   Lun 2 Avr - 17:34

Dorota Ҩ Aaron
« Toi et moi, un plan et let's go »


Aaron avait mis ses mains dans ses poches après avoir faillit renverser Dorota. Il n’avait pas vraiment sourcillé face à sa possible collision. Il avait appris que les gens avec des pouvoirs faisaient rarement les choses normalement. Il fallait dire que c’était souvent dur pour eux d’agir normalement puisque forcément de grands pouvoirs impliquaient de grandes responsabilités. Toujours est-il qu’il lui fit comme remarquer qu’elle aurait put au moins essayez de l’interpeller normalement avant de créer cette possible collision. Ensuite, il ne put s’empêcher de tenter de se défendre contre ses questions. Il n’aimait pas trop qu’on lui en pose, en faite, il détestait ça. Il soupira mais grâce à sa venue il allait peut-être réussir à pouvoir échafauder un plan pour le bijou. Vu la description que lui en avait fait Kathrin ce n’était pas un petit bijou de bas étage. Il s’agit d’un collier, un magnifique collier en or avec une améthyste en forme de goutte d’eau. Il se demandait bien pourquoi elle avait jeté son dévolus sur ce collier particulièrement m’enfin. Il sourit à sa camarade bien conscient de la chance qu’il avait et bien décidé d’en profiter. Il l’écouta après qu’elle ais semblait réfléchir un court instant. Il ne put s’empêcher de rire quand elle lui fit remarquer qu’elle ne pensait pas devenir flic, bizarrement cela ne l’étonnait pas. Il fallait vraiment être tordu pour vouloir devenir flic quand on était vilaine et il n’allait pas lui reprocher de ne pas l’être. Enfin, il doutait quand même qu’un bon flic puisse trouver la trace de Dorota parmi lui et ou encore trouver le moyen de l’arrêter. C’est qu’elle filait vite la petite, enfin petite façon de parler hein. Il fronça ensuite les sourcils, elle avait compris ce pour qui il devait faire sa course et il ne put s’empêcher de se passer la main dans les cheveux gêné. Il n’aimait pas qu’on lise ne lui comme dans un livre ouvert, en faite, il détestait ça au plus haut point mais force était d’admettre qu’elle avait vu juste pour ça. Il ferma les yeux quand elle lui fit remarquer qu’on s’ennuyait moins du côté du mal. Il se fichait de s’ennuyer, il ne voulait pas vraiment passer sa vie à faire le mal. Surtout que son père était un super et il se voyait mal un beau jour se faire arrêter par son père ou pire le lui annoncer. Non mais imaginez, vous vous asseyez devant votre père et vous lui balancez que vous comptez faire le mal. C’était tout simplement impossible pour lui. Mais revenons au moment présent celui où il avait besoin d’aide. Il l’observa avec un petit sourire contrit. A quoi bon cacher la vérité ? Il s’était fait percer à jour et heureusement que peu de gens à Supernova le perçait à jour sinon il n’imaginerait pas le carnage. « Oui, c’est pour elle, Kathrin. Quant à ton aide, hum oui, il se pourrait bien que j’ai besoin de ton aide. Si tu veux, cet ami habite dans un hôtel actuellement et il fait louer un coffre-fort dans une pièce de sa suite. Il nous recevra dans son salon et le coffre est dans sa chambre. Pendant que je l’occuperais tu pourrais passer aux toilettes et en sortir avec ta vitesse puis revenir avec le collier. Je présume que faire ça gratuitement serait trop demander aussi prends un autre bijou. Il en a plusieurs comme un peu d’argent. Enfin c’est si tu souhaite. » Il lui sourit et la contourna pour continuer son chemin. Non, il ne devait pas être en retard, surtout pas. Il ne manquerait plus qu’il le soit, Kathrin lui ferait encore des crasses pas possibles.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
“Invité”



MessageSujet: Re: here we go again. || with Aaron L. Dawson   Sam 7 Avr - 17:44

Aaron L. Dawson & Dorota A. Mrozinski

« Oui, c’est pour elle, Kathrin. Quant à ton aide, hum oui, il se pourrait bien que j’ai besoin de ton aide. Si tu veux, cet ami habite dans un hôtel actuellement et il fait louer un coffre-fort dans une pièce de sa suite. Il nous recevra dans son salon et le coffre est dans sa chambre. Pendant que je l’occuperais tu pourrais passer aux toilettes et en sortir avec ta vitesse puis revenir avec le collier. Je présume que faire ça gratuitement serait trop demander aussi prends un autre bijou. Il en a plusieurs comme un peu d’argent. Enfin c’est si tu souhaite. »

La jeune polonaise l’écouta attentivement. A ce qu’il lui avait raconté, elle pu comprendre que cela était un petit coup. Enfin, comparé à ce qu’elle avait fait avant. Parce que oui, en tant que super vilaine, elle ne se contentait pas de voler des bijoux dans des hôtels. Dorota trouverai cela vite ennuyeux. Un coffre fort, aïe. Cela risque de poser problème. Pourquoi ? Même si c’est une voleuse, elle doit avoir le matériel avant d’agir. De nos jours, les propriétaires de trésors sont très méfiant, ils ressentent toujours le besoin d’avoir le nouveau model de coffre fort. En espérant que ce ne soit pas un coffre où le propriétaire doit poser son empreinte pour l’ouvrir. Là, ça serait vraiment un manque de chance total. Mais fallait-elle qu’elle le mette au courant ou il le savait déjà ? En ce qui concerne l’argent, elle verra en temps voulu. Ces temps-ci, l’argent ne lui manque pas vraiment.

« J’ai une dernière question avant d’accepter totalement. Enfin, plusieurs même. Est-ce tu connais le modèle du coffre ? Parce que je ne voudrais pas me foutre dans un plan dont j’aurais du mal à me sortir. Et après, est-ce que dans l’hôtel il y a des caméras de surveillance ? Enfin si on se fait attraper ou qu’une personne se doute de quelque chose, ça sera quoi notre excuse ? Je tiens à ma peau quand même. Pour l’argent, je verrais bien quand on sera sur place, dans l’hôtel. » Dit-elle sur un ton interrogatif.

Il y a peu de chance qu’elle se fasse attraper, rapide comme elle est. Mais bon, Dorota n’est pas à l’abri d’un flic de bas étage armé d’un taser. Tout ce qu’elle espère, c’est que ça se passe bien, pour une fois. Enfin avec Aaron, elle n’avait pas trop de problèmes. Pas comme une certaine personne dont elle ne citera pas le nom pour lui garantir l’anonymat. Même si tout le monde sait que son prénom commence par la troisième lettre de l’alphabet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
“”



MessageSujet: Re: here we go again. || with Aaron L. Dawson   

Revenir en haut Aller en bas
 

here we go again. || with Aaron L. Dawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernova : crazy stupid heros !  :: THE BIG APPLE :: MANHATTAN :: Financial District-